Ten Lands

videogame / interactive videoclip 
2020

 
    Ten Lands is a hybrid format that oscillates between an interactive video clip and a video game. Each level visually illustrates one of the ten ambient music tracks from Yatoni‘s latest album.

    Ten Lands opens, in an underlying way, a double reflexion that crosses both the video game industry and the music industry. This reflexion takes place in times when the idea of sound resonates with difficulty in public places, at a time when gatherings are forbidden. It raises the question of new places and new ways of listening to music, far from clubs and concerts.

    With Ten Lands, the artist seeks to draw a new diagonal that links the two disciplines of video games and videoclips. By recovering the interactive format of one and the stakes of the other, Ten Lands is a hybrid format in witch each sound composition unfolds in relation to a specific virtual place. Landscapes and sounds happen simultaneously. One resonates with the other.

    From then on, Ten Lands raises the issue of spatiality when listening to an album. Here the logics of unfolding of the musical titles differs from those already in place, especially on the platforms of musics. Indeed, where one click is enough to start the next track, Ten Lands requires a journey.

    By including the notion of space, distance and thus chronology, Ten Lands initiates a new logic of filiation when listening to a music album; close to the one, in particular, that animates the vinyl record. In fact, in the same way that the vinyl record requires listening to music one after the other, this new format requires that steps be taken in order to unroll the musical thread, unlike platforms that follow a logic of "deferred" listening, and the possibility of a disorderly discover. Here, this format pushes and gives you the opportunity to go through, literally, Yatoni's album.

    Moreover and from another perspective, the artist also made the choice not to always do so. There is one unique entity to browse the ten worlds of Ten Lands. The avatar imagined by the artist is characterized above all by its anonymity. His thick opaque metal armor hides his face but also his gender. Mute, neither his voice nor his gait betray his identity. It is therefore impossible to know his features or the color of his skin. The protagonist of Ten Lands is an avatar who wants to be inclusive, so that anyone can take it over.



    Ten Lands est un contenu interactif  qui oscille entre le clip  et le jeu vidéo, ou chaque niveau illustre visuellement l’un des dix morceaux de musique ambiante de l’album de Yatoni.

    Ten Lands mène une double réflexion qui traverse à la fois l’industrie du jeu vidéo et l’industrie musicale. Cette dernière s’inscrit dans une période où le son résonne difficilement dans les lieux publics, à l’heure ou les rassemblements sont impossibles, et pose ainsi la question des nouveaux espaces et nouvelles manières d’écouter de la musique, loin des concerts et des clubs.

    Avec Ten Lands, l’artiste chercher à tracer une nouvelle diagonale qui relie ces deux disciplines que sont le jeu vidéo et le clip. En récupérant le format interactif de l’un et les enjeux propres à l’autre, Ten Lands donne lieu à un format hybride à l’intérieur duquel chaque composition sonore se déploie en regard d’un lieu virtuel spécifique. Les paysages et les sons s’y déroulent simultanément. Les uns résonnent avec les autres.
    Dès lors, Ten Lands met en jeu des questions de spatialité dans l’écoute d’un album musical. Ici la logique de déroulement des titres musicaux diffère de celles déjà en place, notamment sur les plateformes traditionelles de musique. De fait, là où souvent un simple clic suffit à enclencher le morceau suivant, Ten Lands nécessite un parcours, une déambulation, une quête.

    En incluant la notion d’espace, de distance et de chronologie, Ten Lands amorce une nouvelle logique de filiation et d’écoute d’un album de musique; proche de celle, notamment, qui anime le disque vinyle. De fait, de la même manière que celui-ci nécessite l’écoute des musiques les unes à la suite des autres, ce format hybride nécessite de franchir des étapes pour pouvoir dérouler le fil musical, à contrario des plateformes qui suivent une logique d’écoute « différée », et possiblement dans le désordre. Ici, ce format  donne à parcourir, littéralement, l’album de Yatoni.

    Par ailleurs et dans une autre perspective, l’artiste fait également le choix de ne pas toujours en faire. Seule et unique entité à parcourir les dix mondes de Ten Lands, l’avatar imaginé par l’artiste est caractérisé avant tout par son anonymat. Son épaisse armure  en métal opaque dissimule son visage mais également son genre. Muet, ni sa voix, ni sa démarche ne viennent trahir son identité. Impossible donc de connaitre ses traits ou la couleur de sa peau. Le protagoniste de Ten Lands est un avatar qui se veut inclusif, afin que quiconque puisse s’en emparer.



Assistant: Jonathan Coryn
Music & sound design: Yatoni
Mix: VFBM







← back to Projects